Plat-indonesien

La culture culinaire Indonésienne

La culture alimentaire de l’Indonésie est façonnée par plusieurs facteurs tels que la nature, l’histoire et la culture. Avec son énorme diversité géographique et culturelle à travers les archipels, il est évident que la cuisine indonésienne est riche en variété et en goût. En tant que tel, la nourriture peut être utilisée comme un moyen stratégique pour stimuler l’industrie touristique du pays. Au cours des 5 dernières années, le gouvernement indonésien a apporté un grand soutien au développement du tourisme culinaire en tant que secteur touristique d’intérêt particulier qui est largement promu sur le marché international.

La culture alimentaire de l’Indonésie est façonnée par plusieurs facteurs tels que la nature, l’histoire et la culture. Géographiquement, l’Indonésie est le plus grand pays archipel du monde avec 17 508 îles. Son climat tropical et son humidité élevée soutiennent un mélange riche et unique de diverses ressources naturelles, notamment des plages, des volcans, des forêts tropicales et de la faune. Le pays se trouve dans la soi-disant « Anneau de feu » du Pacifique, le point de rencontre de deux des plaques tectoniques de la Terre qui donne lieu à une activité sismique fréquente qui à son tour produit des cendres fertiles sur la terre. Dans une large mesure, les îles occidentales de l’Indonésie sont luxuriantes et vertes : Bornéo a des forêts tropicales et des côtes marécageuses et Java et Sumatra, dont les volcans sont nombreux, regorgent de jardins fertiles, de cocoteraies, de rizières, de rivières à débit rapide et de plages. En revanche, les îles orientales de l’archipel, comme Nusa Tenggara (de Lombok Est à Timor), sont rocheuses et semi-arides et se caractérisent par des saisons sèches plus longues et plus rudes. Sulawesi (les Célèbes) a une variété de climats et différentes parties reçoivent leurs pluies de mousson à différents moments de l’année. Plus à l’est, les « îles aux épices des Moluques » (les Moluques) sont conformes à l’image des tropiques luxuriantes, tandis que la Papouasie (partie ouest) a tout, des marécages aux forêts tropicales.

L’Indonésie a une industrie agricole florissante avec le sucre comme principale culture commerciale. L’amélioration des techniques agricoles au cours des années 1980 et 1990 a permis au pays de cultiver suffisamment de riz pour répondre à ses besoins locaux. Le pays est considéré comme le troisième producteur mondial de café (après le Brésil et la Colombie), et le deuxième producteur d’huile de palme après la Malaisie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.