Jeux olympique

Indonésie aux jeux olympique

Le Comité olympique indonésien, l’organe directeur en Indonésie pour tout ce qui concerne les Jeux olympiques, a été créé en 1946 mais n’a été officiellement reconnu par le Comité international olympique qu’en 1952. La même année, l’Indonésie a fait ses débuts olympiques avec une délégation de trois athlètes.

Jeux Olympique

L’Indonésie a assisté aux deux prochaines olympiades d’été, puis a raté les Jeux d’été de 1964 qui se sont tenus à Tokyo, au Japon, en raison de la création par l’Indonésie des Jeux des nouvelles forces émergentes (GANEFO) comme une forme de révolte contre la suspension par le CIO des Jeux olympiques indonésiens. Comité de l’organisation internationale.

Jeux olympique en Indonésie
Jeux olympique en Indonésie

Ils sont ensuite revenus en 1968 et ont participé à presque tous les Jeux d’été, sauf lorsqu’ils ont soutenu le boycott dirigé par les États-Unis des Jeux d’été de 1980 à Moscou. Cependant, l’Indonésie a dû attendre 1988 avant de goûter pour la première fois aux honneurs olympiques. Leur équipe nationale féminine de tir à l’arc composée de Kusuma Wardhani, Lilies Handayani et Nurfitriyana Saiman a remporté la médaille d’argent à Séoul, en Corée du Sud. En 1922, ils ont goûté pour la première fois à l’or olympique lorsque les joueurs de badminton Alan Budikusuma et Susi Susanti ont chacun remporté l’or en simple messieurs et dames respectivement. À partir de ce moment, les athlètes indonésiens ont toujours performé dans leurs sports respectifs en raflant médailles après médailles.

Malgré leurs récents succès aux Jeux olympiques d’été, aucun athlète indonésien n’a jamais participé aux Jeux olympiques d’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.